Quels moyens simples conseillez-vous à un entrepreneur qui souhaite commencer une analyse de la concurrence?

Prenez une entreprise en exemple et analysez rapidement sa concurrence.

Peut être commencer par regarder les comptes facebook et instagram, leurs sites vitrine également avant d’aller sur Google analytics pour une analyse plus poussée

:four_leaf_clover:La concurrence est une bonne chose, c’est l’indicateur des tendances.

Nombre de concurrents +++ = marché mature, forte demande > plus difficile de faire sa place

Nombre de concurrents = marché inexistant ou émergent, encore peu de potentiel > facile d’être le premier, mais faible demande

Par où commencer ?

Tout dépend de ce qu’on veut lancer sur le marché.

Soit on fait une étude de la concurrence soi-même soit on la fait faire, il existe des agences spécialisées qui réalisent des études de marché complètes, c’est assez cher, la moins chère, c’est environ 1500€, réalisée par des étudiants sur le site http://junior-entreprises.com/mon-projet/

Vous faites une étude concurrentielle vous-même ?

Prenons l’exemple d’un coach en développement personnel.

:one: Définir exactement ce que vous voulez faire pour trouver qui sont vos concurrents :

Quel métier, quel domaine d’activité, quelle clientèle, quelle valeur ajoutée ?
Je veux être coach en entreprise et proposer… quoi exactement ?

:two: Étudier la concurrence possible :

Je tape sur Google “nombre de coach en France en 2020” : environ 5000 tous coachs confondus pros et particuliers dans tous les domaines (sportifs, entreprises, développement perso, santé…).

HOULALA c’est saturé ! :scream:

Combien font du développement personnel ?
Le développement personnel représente ? Combien de % du marché (info introuvable).

Conseil : soyez précis dans votre demande sur Google, où vous allez passer beaucoup de temps à trier les informations et leur pertinence.

:three: Approfondir : souvent les informations glanées sur le web ne sont pas suffisantes.

Je vais sur le site https://bpifrance-creation.fr/ anciennement l’APCE. Les fiches ou livres sont payants 16€, mais parfois investir quelques euros peut vous faire gagner du temps.

Pour plus d’informations et conseils de la BPI sur l’analyse concurrentielle : https://bpifrance-creation.fr/moment-de-vie/benchmark-comment-analyser-vos-concurrents

:four: Qui sont mes concurrents ?

Je tape “coach en développement personnel Montpellier”, je vais voir les sites des coachs pour savoir ce qu’ils proposent, leurs offres, leurs tarifs, leurs domaines d’intervention, leurs spécialités, les avis de leurs clients…
Je repère plusieurs sites, vraiment je trouve qu’il y a de belles propositions de valeur, mais différente e la mienne, il y a de l’espoir :wink:

:five: Mes atouts par rapport aux autres

Qu’est-ce que je peux apporter que les autres ne proposent pas ? Mon expérience, mon parcours, mes valeurs…

:six: Que valent mes concurrents concrètement ?

J’ai envie d’en savoir plus sur mes concurrents qui me semble proche de ce que je fais.
J’analyse leurs offres, leurs propositions de valeur, leurs singularités.

:seven: Analyser toutes les informations et dresser un bilan pour adapter son offre et sa stratégie si besoin pour gagner du terrain sur ses concurrents.

Le secteur du coaching est saturé, le développement personnel, la santé alternative, est « tendance ». Il va falloir investir développer une stratégie marketing originale.

:point_right: Ce qu’il faut retenir :

  1. La concurrence est un indicateur
  2. Votre recherche doit-être très précise pour que votre analyse soit pertinente
  3. Utiliser le web mais aussi des outils* déjà existants, ne réinventez pas la poudre !
  4. N’hésitez pas à rencontrer vos concurrents, à échanger, à tester leur offre.
  5. En fait, il n’y a pas vraiment de concurrence, car chaque coach ou thérapeute a sa propre spécificité. C’est avant tout une rencontre entre deux personnes.
  6. L’analyse ne doit pas être une simple recherche pour vous rassurer…ou pas, mais une réelle source de motivation pour vous dépasser et sortir du cadre pour vous développer dans des domaines inattendus.

*Sites d’aides à la création de votre business

Et vous, comment faites-vous pour démarrer une analyse de vos concurrents ?

1 J'aime

Avant même de créer mon projet, je suis allée plusieurs fois m’inspirer du business d’autres personnes. Ça m’a donné des idées, des envies et des indications sur ce qui se fait et ce qui se fait moins.

Analyser sa concurrence, c’est préciser son projet. Et ça va te permettre de :

  • Voir qui le fait et comment,
  • Savoir si ton offre correspond à un besoin réel,
  • Savoir quelle place prendre sur le marché,
  • Identifier les prix pratiqués par tes concurrents et t’aider à te positionner,
  • Trouver de potentiels partenaires.

Quelques tips qui m’aident dans la démarche :

Effectuer des recherches ciblées sur un moteur de recherche comme Google

Pour cela, mets-toi à la place de tes potentiels clients et imagine ce qu’ils pourraient taper dans la barre de recherche. Plus les mots-clefs utilisés pour faire tes recherches seront précis, plus cette étape te sera utile. Tu peux aussi utiliser des outils comme Ubersuggest !

Utiliser les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Pinterest

Les réseaux sociaux sont très pratiques pour savoir si ton offre correspond à un besoin réel.

Sur Facebook, inscris-toi dans des groupes et visite les pages de tes concurrents. A chaque fois, prend le temps de lire les commentaires des internautes et les avis qu’ils ont laissé sur les pages. Pose-toi la question de ce qui fonctionne ou pas et pourquoi. Utilise cette analyse pour faire évoluer ton offre.

Instagram et Pinterest te permettront d’identifier des acteurs clés de ton domaine : relève la manière qu’ils ont de parler, leurs univers, leurs fréquences de publications, leurs nombres de commentaires.

S’abonner à des newsletters

Cette technique est très pratique ! L’information vient directement dans ta boite mail. Analyse chacune des newsletters que tu reçois : comment s’adressent-t-elles à leurs abonné.es ? Sur quels sujets ? Avec quel ton ? Ça t’aidera beaucoup pour construire une offre qui te ressemble.

Analyser les sites concurrents

Là encore, fonds-toi dans la peau d’un prospect et sort mentalement de ta posture d’entrepreneur.

Utilise ce mindset pour analyser les sites que tu visites : comment sont-ils structurés ? Quelle ergonomie ? Quels sont les messages principaux ? Comment sont-ils rédigés ? Pourquoi ?

Si l’occasion se présente, tu peux aussi devenir client d’un concurrent, tu auras ainsi une idée encore plus précise du processus de vente.

TOUT noter !

Que ce soit dans un Trello, dans un carnet, sur ton navigateur ou dans un Word : consigne tes observations, remarques et analyses. C’est parfois fastidieux, la flemme peut pointer le bout de son nez, mais fais-le quand même. C’est primordial pour éviter d’amalgamer trop d’informations dans ton cerveau et de t’y perdre ou bien d’oublier une partie des informations.

Faire son maximum pour garder le moral :exploding_head:

Garde à l’esprit que tout concurrent peut devenir un partenaire potentiel ! Cela représente des occasions en or de booster ton business. La concurrence n’est pas quelque chose de mauvais en soi.

Mesure-toi à des concurrents similaires à ton statut d’entreprise. Par exemple, si tu es en micro-entreprise et que tu crées des bijoux que tu vends sur internet, ne cherche pas à ta mesurer à des marques comme Agatha ou Maty ! Vous n’avez ni les mêmes moyens ni les même ambitions (pour le moment) !

Tant que vous sentez que collecter des informations sur vos concurrents vous aide à faire avancer votre projet, c’est nickel. Par contre, quand l’analyse se transforme en comparaison pour se déprécier : c’est le moment de faire une vraie pause . Va courir, faire du jardinage ou ce que tu veux ! Au début, je me flagellais à continuer absolument. Résultat, je me décourageais un peu plus chaque minute et je te le dis : c’est inutile.

Et pour finir, garde à l’esprit que l’analyse de la concurrence est un processus permanent . Les fondations que tu poses aujourd’hui t’aideront à les actualiser plus rapidement la prochaine fois :wink:.

As-tu d’autres tips à partager ? :relaxed:

Analyser sa concurrence est un moyen efficace d’affiner son projet.

Facebook regorge de groupes de professionnels, cela donne une idée assez large du secteur. Pour ceux qui s’orienterait vers un projet b2b, linkedin est très bien approprié. Il permet de pouvoir trouver des professionnels du même secteur, des entreprises, des opportunités de postes, des groupes de discussions…

Une veille active de son secteur d’activité grâce à des outils comme netvibes, permet de voir ce qui est dit dans les médias.

Mais en se prenant le temps de se pencher sur ce qu’il y a sur les réseaux sociaux, on peut déjà avoir une idée précise de l’activité et du comportement de la concurrence.

Et n’oubliez pas, c’est en étudiant sa concurrence que l’on peut améliorer son projet :slight_smile:

Comment analyser simplement et rapidement la concurrence ?

1. L’étape préalable quand on est un nouvel entrepreneur, c’est d’abord d’identifier la concurrence.

Là, le plus facile, c’est encore par une bonne vieille recherche Google :wink: ! Tu glougloutes tes propres mots-clés principaux, les grands sujets que tu abordes, ton thème et quelques expressions de ton vocabulaire. En gros, tu cherches ce que tu chercherais si tu voulais te trouver. Tu regardes qui sort, et tu fais une liste.

Puis une fois cette première pré-recherche effectuée, précise encore tes mots-clés pour obtenir des expressions précises. Une fois les mots-clés raffinés, recherche les aussi sur Instagram avec les hashtags associés, sur Facebook avec les mots-clés précis.

Un conseil à cette étape ? Selon ton business, ratisse large ou au contraire resserre la précision.

2. Une fois la concurrence identifiée, comprend son fonctionnement.

Repère les mots-clés identifiant leur persona, la manière de s’adresser à leur cible, les points clés mis en avant pour souligner les apports et atouts. Décortique leurs techniques de copywriting. Cette étape te permettra d’encore mieux comprendre ta cible, de découvrir peut-être un point qui fait mouche chez ton audience et que tu aurais loupé, et ça te permettra également de savoir quelle est ta caractéristique particulière, ton atout différentiant.

Identifie les canaux par lesquels cette entreprise touche et développe son réseau : regarde sur quels réseaux sociaux cette entreprise est présente, identifie celui sur lesquels elle communique le plus, celui sur lequel ses clients sont les plus engagés, celui qui lui transforme le plus de fans en clients payants. Découvre si cette entreprise organise des événements et de quel type.

Tu peux également jouer à être client, pour comprendre le parcours type d’un de tes clients idéaux (pour t’en inspirer ou au contraire offrir à tes propres clients un parcours qui n’a pas les mêmes inconvénients que tout ce que tu auras critiqué). Pour cette étape, il peut être intéressant de demander à une personne extérieure de te donner également son avis, quand on a le nez sur son projet toute la journée, on perd parfois de vue les éléments essentiels du parcours client.

Si tu veux faire de l’analyse plus poussée, va fouiller sur le site de l’entreprise : débuche les rapports annuels, jette un coup d’œil à leur bilan, plonge-toi dans les données brutes comptables et financières. Si tu as le budget pour, commande directement les documents dispo sur l’entreprise sur infogreffe (type rapports d’AG, chiffres comptables s’ils n’étaient pas facilement accessibles, ce genre de joyeusetés…)

=> A toi d’en tirer les bonnes conclusions pour ton business, après tout, analyser les concurrents c’est bien si ça débouche sur une action concrète pour toi, mais si c’est juste pour te fiche la trouille un bon coup ou pour nourrir ta comparisonnite aigue, attention !