Quels conseils donneriez-vous à un entrepreneur qui souhaite créer sa communauté?

Partagez-moi vos idées, vos conseils et ce que vous feriez si vous souhaitiez créer votre propre communauté !

Je lui dirai de faire ce qu il a envie de faire et de prendre le temps de se former
Qu il est important de faire ce qu on veut faire et d apporter de la valeur ajoutée
« Semer pour recevoir »

1 J'aime

Merci Jessie ! :slight_smile:

Premier conseil, cherche à savoir pourquoi tu veux créer une communauté !

Créer sa communauté, à quoi ça sert ?

Une communauté rassemble des personnes qui partagent des valeurs, des centres d’intérêts et une envie de faire ensemble. Ce sont les premières personnes qui vont soutenir et utiliser tes services et/ ou produits.

Créer sa communauté est un investissement utile pour :

  • Mieux comprendre ta cible d’utilisateurs ou de bénéficiaires
  • Donner de l’ampleur et de la visibilité à ton produit ou service
  • Accéder à des beta-testeurs pour améliorer ta solution
  • Soutenir la croissance de ton projet. En effet, ta communauté regroupera les ambassadrices et les ambassadeurs de ton produit ou service. Ils deviendront de précieux alliés pour t’aider dans tes choix stratégiques.

Comment s’y prendre ?

Avant tout, prendre le temps d’établir une stratégie d’action et de communication . Cela aide à vivre avec plus de sérénité la création de sa communauté.

  • Pour démarrer, choisis un angle ou une thématique originale à aborder. Cela peut se faire en réunissant deux univers. Par exemple, si tu es passionné d’alimentation, tu pourrais créer un blog mêlant les thématiques du genre et de l’alimentation. Cela apporte un angle d’attaque original et sera plus facilement identifiable. MAIS ! Si tu aimes aborder plein de thèmes différents et que cela correspond à ton offre, tu peux aussi assumer pleinement ta diversité .
  • Ensuite, étudier bien son cœur de cible pour savoir sur quels médias, quels jours, à quelles heures et sur quels réseaux tu pourras l’atteindre au mieux. Par exemple, si tu souhaites lancer un ebook pour être mince et musclée sur la plage, il sera plus propice d’attendre le mois de mai pour publier l’ebook plutôt que de le publier en novembre.
  • Créer un rendez-vous fixe qui permettra de créer de l’engagement auprès de sa communauté. Pour cela, ton meilleur allié est de définir un planning de publication . Des plateformes comme Hootsuite, Agorapulse ou Buffer seront d’un appui précieux pour planifier les publications.
  • Interagir avec sa communauté . Répondre aux commentaires, poser des questions, etc. Pense à réfléchir aux meilleures manières pour TOI et TON projet d’interagir avec ta communauté. Tu peux par exemple combiner une newsletter avec un groupe Facebook ou un Slack pour interagir plus spontanément avec ta communauté.
  • Être authentique et sincère . Tu tisseras ainsi un lien de confiance avec les personnes de ton audience et c’est PRIMORDIAL.
  • Penser à chouchouter son audience . Offres-lui du contenu gratuit, des cadeaux, des concours, etc.
  • Privilégier la qualité à la quantité . Pense aux humains en chair et en os derrière leurs écrans, qui attendent de ta solution une vraie valeur ajoutée. Privilégier la qualité est un gage de crédibilité PRECIEUX.
  • Analyser ses posts et leurs statistiques. Cherche à comprendre ce qui a bien fonctionné et pourquoi. Cela te permettra d’ajuster tes publications et de trouver l’équilibre entre ce que tu souhaites publier et ce qui intéresse ta communauté. Pour gérer les outils statistiques de tes réseaux sociaux, tu peux utiliser Inconosquare.

:point_right: Créer et entretenir une communauté prend du temps ! Anticipe-le au maximum et organise-toi pour consacrer des moments spécifiques à la gestion de ta communauté.

Un conseil à retenir ?

Sois toi-même ! Inspires-toi des autres mais ne cherche pas à faire à tout prix « comme il faut ». Ta communauté va se construire autour de ce que TU es et de la solution que TU proposes. Alors reste-toi fidèle et revendique ton authenticité ! :grinning:

3 J'aimes

Créer une communauté ?

Créer une communauté en partant de zéro, c’est comme vouloir rencontrer le prince Charmant. Vous ne savez pas s’il existe (enfin moi j’y crois plus, au prince charmant), mais vous faites tout pour le rencontrer. Alors faites comme s’il existait « Fake it till you make it ! » Soyez patient, la rencontre avec votre communauté va se faire !

C’est QUOI une communauté ?

J’aime bien revenir toujours à la base, à savoir que veut dire le mot dans le dico ? « communauté ? ça vient de communia en latin. Communia > commun . « État, caractère de ce qui est commun à plusieurs personnes. Communauté d’intérêts , de sentiments, de vues : »

Donc, quel est cet intérêt que vous voulez partager ?

POURQUOI créer une communauté ?

  1. Pour rencontrer potentiellement des personnes intéressées par votre projet/entreprise/idée et devenir fan/prospect/client potentiel

  2. Pour partager votre vision, votre idée, projet, le nourrir grâce à l’échange, le partage le questionnement. C’est le lieu idéal pour tester, apprendre et faire évoluer votre offre.

  3. Pour se sentir moins seul, rire, s’inspirer, créer du lien, aider de façon bienveillante

  4. Pour Créer de l’engagement ! C’est le nombre de commentaires qui compte par le nombre d’inscrits.

  5. Quoi de plus déprimant que de voir un groupe avec 3000 fans et aucun commentaire ?
    C’est louche :wink: des fans achetés ? surement… Aucun intérêt, c’est contre-productif.
    Il vaut mieux 10 fans actifs que 1000 inactifs.

  6. Pour vendre son produit/service en one-to-one et être libre de tout intermédiaire
    (voir la théorie des 1000 vrais fans)

EXEMPLE :

Créez-vous une VRAIE communauté de VRAIS FANS.
Connaissez-vous la théorie des 1000 vrais fans de kevin kelly ? Ça peut être moins c’est en fonction de ce que vous souhaitez apporter/partager/vendre. Si vous avez besoin de gagner 100 000€ de CA par an alors vous devez trouver 2000 fans qui achèterons votre prestation 50€/an.

Il vous faudra alors 5 ans et demi environ pour atteindre votre objectif :wink:
En attendant on fait quoi ?
Keep cool, restez ZEN, c’est juste un exemple. :monkey_face:

Les vrais fans, vont entraîner des fans ordinaires, si on peut dire ça comme ça.
C’est l’effet boule de neige

COMMENT

Créez une relation directe et authentique avec vos fans
A qui vous adressez-vous ? Trouvez votre audience, créez votre « persona ».
Bien sûr avant tout ça vous connaissez exactement ce qui vous anime et connaissez vos valeurs ? Le pourquoi vous faites ce que vous faites. Le pourquoi du pourquoi. Sans valeur, pas d’authenticité. Ça ne fonctionnera pas.

Trouvez votre style, ton employé ? humoristique ? cash ? technique ? cool ? tutoiement ? vouvoiement ? etc
Créez une communauté de niche, hyper ciblée sur votre sujet.

Cherchez les réseaux qui collent à votre cible. Pro ? B to B ? B to C ? où se trouvent vos fans/prospects/clients ?

ACTIONS :

RÉSEAUX SOCIAUX

Ne vous dispersez pas au démarrage, choisissez un seul réseau qui correspond le plus à votre projet et restez Focus et Zen. Une fois que vous maîtriserez bien vous pourrez étendre et voir ailleurs si l’herbe est plus verte.

Pros : Créez votre page pro et affinez votre réseau sur Linkedin

Groupe Facebook : créez un groupe fermé / validez chaque inscription et publication / soyez curieux / demandez à vos nouveaux fans ce qu’ils viennent chercher sur le groupe ? leur motivation ?

  • Donnez ! Étoffez votre groupe avant de l’ouvrir en écrivant une dizaine de publications hyper complètes, qu’on ne trouve nulle par ailleurs, pas de copier-coller ! soyez AUTHENTIQUE
  • Chouchoutez les nouveaux arrivants en les « taguant » : @toto
    Soyez régulier : Publier régulièrement, chaque mardi à 8h, plus, moins, c’est à voir.

CHARTE GRAPHIQUE ET ÉDITORIALE

Créez votre univers graphique et éditorial auprès desquels vos fans vont pouvoir se reconnaître, s’identifier.

EMAILING

Créez votre propre liste d’emaling. N’achetez jamais de liste. Ça ne sert à rien et en plus vous risquez d’être blacklisté par votre hébergeur en tant que spammeur.
Onboarding : Accueillez dignement vos nouveaux fans/prospects/clients avec une petite série d’emails envoyés automatiquement.
Programme / série d’emailing ou Automation : Créez une série d’email, automatique sur une thématique en lien avec votre sujet.

Outils d’Emailing en ligne : Mailchimp / sendinblue / Get response …

Lead magnet / EBOOK ou Livre blanc : offrez un « bout » de votre expertise. Bien qu’un peu passé de mode, ça peut encore marcher pour agréger des adresses e-mails, mais ce n’est pas la panacée !

Un master class gratuit / un entretien en présentiel ou en ligne avec Zoom par exemple, ou vous présentez votre idée

Netlinking : Ecrire un article sur un site qui génère du trafic et renvoi sur votre communauté ou site

A LIRE :

1000 vrais fans de kevin kelly

https://kk.org/thetechnium/1000-true-fans

A RETENIR : :thinking: :thinking: :thinking:
Bon il y a pas mal de choses à mettre en place, mais si je ne devais retenir que 3 mots clefs ce serait :
authenticité / engagement / patience

Et vous vous conseillez quoi pour créer une communauté ? :innocent:

3 J'aimes

Merci Lucile pour ces super conseils ! :heart_eyes:

Wow merci @Corinne1 pour ces réponses pertinentes ! :heart_eyes:

Qu’est-ce qu’une communauté ?

Selon Larousse, une communauté se définit par un ensemble de personnes unies par des liens d’intérêts, des habitudes communes, des opinions ou des caractères communs.

Vous avez compris l’idée : créer sa communauté revient donc à créer un groupe social partageant des points communs.

Et pour se faire, voici les 3 étapes à suivre !

ETAPE 1 : Tout part du persona

Si vous suivez ou avez suivi une formation LiveMentor, le persona n’a plus de secret pour vous !

Pour ceux qui se poseraient la question, votre persona, c’est une fiche d’identité détaillée de votre client type.
Ce qui vous permet de se mettre dans ses baskets pour créer une conversation unique avec lui !

Et si vous souhaitez créer votre communauté, donc un groupe partageant des points communs, il est indispensable de connaître parfaitement votre client type, ses centres d’intérêts, ses besoins, ses envies, ses problématiques, ses valeurs.

ETAPE 2 : Dévoilez-vous !

Qu’est-ce qui fait qu’un client va adhérer à une marque plutôt qu’une autre ? Son degré d’appartenance à la marque !
Si vous souhaitez créer un lien fort avec votre communauté, vous devez également avoir un positionnement fort et unique. Et ça tombe bien, parce que nous sommes tous uniques !
Il vous suffit donc de travailler sur votre personal branding, votre image de marque et de vous montrer tel que vous êtes à votre communauté pour que les gens qui vous ressemblent et partagent vos valeurs s’identifient à vous.

ETAPE 3 : Créez du lien

Vous savez désormais qui sont vos clients, et qui vous êtes. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à relier les deux pour créer votre communauté !
Alors comment créer du lien ? En apportant de la valeur à votre communauté. Et cela ne passe pas seulement par le partage d’une vision commune. Il s’agit ici de répondre aux besoins et aux problématiques que rencontrent votre communauté.
Créer du lien pourrait tout simplement se remplacer par 3 autres mots : donner pour recevoir.

Et maintenant, c’est à vous de jouer ! :wink:

Haaa créer une communauté! Tout un programme… Je ne prétends pas avoir toutes les clés pour « réussir » à fédérer une communauté, mais voici mes conseils :

  1. Toucher tout le monde, c’est toucher personne :no_good_woman:t2:

On ne le dira jamais assez, définir son persona c’est la base! Et c’est de cette base que nous allons partir aujourd’hui pour commencer à fédérer une communauté. Si tu as donc déjà identifié ton persona, tu devrais savoir quels sont ses problèmes ou ses frustrations , ses motivations ou ses besoins. Tu devrais aussi connaitre ses médias préférés et ses réseaux de prédilection .

Tout d’abord, il va falloir choisir le réseau sur lequel tu veux créer ta communauté (par exemple : Insta, Facebook, présentiel,…). A priori tu devrais être capable de choisir un réseau par persona.

Dans mon cas (j’ai une agence de voyages), j’ai plusieurs personas :

  • Michelle, + 60 ans, baroudeuse aguerrie, elle aime bien les forums comme celui du Guide du Routard et va de temps en temps sur Facebook (pour voir les photos de ses petits enfants)
  • Pierre, 50 ans, qui aime les challenges sportifs (triathlon, ironman), CFO dans une entreprise internationale. Il développe constamment son réseau professionnel car il est ambitieux. Il est sur Linkedin.
  • Thomas, 28 ans, qui veut voyager en couple avec sa fiancée. Il faut qu’il trouve un voyage qui plairai aux 2, c’est parfois leur premier grand voyage. Il cherche son inspiration sur Instagram.
  • Sophie, 45 ans, maman de 2 ados, qui a un job à temps plein et qui doit cumuler sa vie de famille avec sa vie professionnelle, multiples casquettes : maman chef d’équipe, épouse,… Je te fais pas un dessin sur la charge mentale. En 2 mots, elle est débordée mais le bien être de toute la famille est une de ses priorités. Elle passe donc du temps sur internet à éplucher les blogs sur le sujet (alimentation saine, expériences familiales, communication avec les ados,…).

Je te conseille vraiment dans un premier temps, de t’adresser à un seul de tes persona , et de choisir un réseau sur lequel tu veux développer ta communauté. Ainsi tu évites de t’éparpiller.

  1. Sur quel réseau dois-je créer ma communauté ? :face_with_raised_eyebrow:

Je vais prendre le cas de Sophie . A priori vu son âge et son style, je pourrais la trouver sur Insta, Facebook et mon blog. Mais va-t-elle régulièrement sur Instagram ? Si pour toi régulier c’est tous les 2 ou 3 jours, alors oui. Mais est ce que ça vaut le coup de développer une communauté pour quelqu’un qui va sur Insta une fois de temps en temps ? Sans doute pas.

A-t-elle un usage actif de Facebook ? Oui, aussi. Ça pourrait être une bonne piste. Mais que fait-elle sur Facebook ? Est-elle à la recherche d’information sur ce réseau ? Prend-elle des décisions d’achat sur ce réseau ?

Ce n’est pas une milléniale 2.0 Sophie, donc à mon avis, elle va plutôt prendre le temps de consulter des avis, comparer, chercher des alternatives… Elle vise la qualité. Et pour cela elle va utiliser Google.

Et ce qui est bien, c’est que cela nous place dans une démarche où c’est elle qui vient vers nous. J’ai donc plus de temps de cerveau disponible pour la convaincre, car elle est en recherche d’informations. Contrairement à Facebook, où mon post va être noyé au travers de son feed. Pour Facebook, j’aurai donc dû créer quelque chose qui attire son attention. Dans le cas d’un article de blog, je peux me permettre d’aller plus loin, d’être détaillée, et donc de la fidéliser.

Je vais donc choisir de créer une communauté de personnes comme Sophie au travers de mon blog.

  1. Quel est ton objectif? :dart:

Maintenant que tu sais où tu vas développer ta communauté, il te reste encore une étape avant de te lancer : définir ton objectif.

Tu t’en doutes, fédérer et animer une communauté c’est chronophage. Et si tu ne te fixes pas un objectif clair, tu ne pourras pas prioriser, et le risque c’est que tu t’épuises.

Prends donc 30 minutes pour écrire (oui, je te conseille de mettre ca par écrit) le grand objectif que tu poursuis. Exemple : créer une communauté ? trouver tes premiers clients ? augmenter la conversion au sein de ta communauté ? Avoir beaucoup d’engagement ?

Une fois cet objectif stratégique choisi , tu vas pouvoir décliner cet objectif en métriques quantitatives. Combien d’abonnés espères tu gagner d’ici à 3 mois ? Quel est le taux d’engagement que tu espères ? Comment vas-tu le mesurer ?

Il faut tout mettre à plat. Ensuite, regarde le temps que tu es disposé à investir chaque semaine/ chaque jour pour augmenter ta communauté. Il faut être réaliste, tu ne pourras sans doute pas créer un compte à 10.000 followers en 3 mois en y passant 1h par jour (ou si tu as la recette je veux bien hein !).

Si je reprends mon exemple avec mon blog et mon persona : qu’est-ce que vise ? Avoir des commentaires ? Avoir des abonnés à ma newsletter ?

Une fois mon objectif choisi, disons que je souhaite obtenir 500 abonnés à ma newsletter en 3 mois. Quel taux d’ouverture j’attends ? Quel taux de clics ?

Combien de newsletter est-ce que je compte envoyer par moi ? Combien de temps ais-je à y dédier ?

Fixer tes attentes et te objectifs par écrit, et les confronter avec la réalité et ton avancement, va te permettre d’éviter les frustrations, et de gagner en clarté .

  1. Ingrédients secrets :woman_cook:t2:

J’ai dit qu’il n’y avait pas de secret pour réussir à fédérer une communauté, cependant pour moi il y a quelques ingrédients qui font que je suis active et que je reste au sein d’une communauté :

  • Spontanéité , fixer un calendrier éditorial c’est bien, car ça donne le cadre. Mais n’hésites pas à rajouter un soupçon de spontanéité pour faire vivre ta communauté !

  • Authenticité , les gens qui aiment faire croire qu’ils ont une vie parfaite, très peu pour moi. J’aime les partages d’émotions, les ressentis parfois un peu brut et les vrais conseils basés sur le vécu.

  • Transparence , si tu as eu un beug avec un produit ou un service, tu as le droit de le dire. Ta communauté ne t’en tiendra pas rigueur ! Au contraire, c’est une façon de créer un sentiment d’appartenance, car ta communauté aura eu un aperçu de l’envers du décor.

  • Il faut donner pour mieux recevoir . Je déteste les groupes Facebook qui ont été crées par une marque, sur lesquels il n’y a pas d’interactions, ou juste des sondages. Si tu demandes l’avis de ta communauté (ce que je te conseille de faire), partages lui les résultats après ! Explique-leur ce que tu as décidé de faire grâce à leur avis.

  • Créer un sentiment d’identification . Puisque tu t’adresses à un seul persona, il faut que celui-ci puisse s’identifier dans ton article. Cite donc des exemples, parles-lui de cas concrets, fais-lui sentir qu’il n’est pas seul dans sa situation (et pour cela réfères toi aux frustrations et aux besoins identifiés lors de la création de ton persona). Par exemple, si tu es toi-même maman, c’est une chance en or pour le mentionner, et citer des anecdotes qui la toucheront personnellement, car elle vit la même chose.

Vous êtes entrepreneur et vous souhaitez participer à des échanges avec d’autres professionnels, ou bien avoir une communauté d’ambassadeurs qui suive vos activités ?
Sachez que c’est la meilleure solution pour communiquer sur vos produits ou services, mais aussi pour avoir un feed-back rapide.

Et oui, une communauté d’ambassadeurs/followers, avec qui vous partagerez vos envies, avis, idées, problématiques liées à votre business, sur une plateforme, vous fera parvenir ses retours rapidement.
Pour commencer, observer, analyser où se trouve votre cible, chez Livementor, on parle de persona :blush:
Quels sont les réseaux sociaux qu’elle utilise, quel média consulte-t-elle, à quel autre entrepreneur peut-elle s’intéresser ?
Une fois tous ces éléments clés répertoriés, lancez-vous sur une plateforme de votre choix !
Pour ma part, ayant une activité portée essentiellement sur du b2b, j’ai une préférence pour linkedin, car c’est justement sur cette plateforme que se trouve mes personas.

Si ce n’est déjà fait, créez-vous un profil, propre, épuré et mettez en intro votre storytelling. Racontez-votre parcours et surtout n’ayez pas peur de communiquer sur vos échecs. Cela vous rendra d’autant plus accessible, et d’autres pourront s’identifier à votre histoire.
Une communauté se construit d’abord sur le partage :blush:

Ensuite, soyez régulier sur vos communications, ne relayez pas seulement des news, au contraire, prenez la parole, ouvrez des débats, interpellez vos lecteurs, demandez-leur leurs avis. C’est grâce à la richesse de ces échanges que vous avancerez.
N’ayez pas peur de vous confronter au regard des autres, être visible et prendre la parole, suscite aussi le risque de lever le voile sur des désaccords !

Enfin, lorsqu’un follower, vous pose une question ou ouvre un nouveau débat, prenez le temps de lui répondre. Soyez réactif auprès de votre communauté. Répondez individuellement à chacune des personnes qui vous suit. Si vous ne le faites pas, les gens risquent de se lasser rapidement et de se désintéresser rapidement de votre activité.

Donc en résumé, si j’ai 3 conseils à vous donner pour créer une communauté : Sincérité, soyez-vous-même et n’ayez pas peur de vous tromper.

Respectez les avis et les personnes qui vous suivent. Si elles prennent le temps de s’intéresser à vous, faites de même envers eux.

Enfin, la régularité, soyez actif et réactif.
Maintenant, il n’y a plus qu’à… :blush:

Aujourd’hui toutes les sociétés rêvent de developper leur communauté, car c’est le nouveau vecteur de pub. Créer une communauté autour de votre idée ou de vos produits est un bon moyen de les faire connaitre et grandir.

Se poser la question de pourquoi et comment les internautes vont rejoindre ma communauté est essentiel.

Pourquoi rejoindre ma communauté ? Qu’est ce que j’ai de plus ( qu’est ce que mon produit à de plus) que les autres ? En quoi suis-je different ? Qu’est ce que j’apporte que les autres n’ont pas ? Pourquoi me suivre moi plutôt qu’un autre.
Il faut trouver réponse à toutes ces questions pour avoir une idée claire de ce qu’on veut créer comme communauté.

1 - Trouver mon persona pour mieux cibler la communauté qui sera intéressée par mon produit.
2 - Trouver ma différence et ma plus value par rapport à ce qui existe déjà permet de trouver un angle de communication de ceux déjà existants.

Une fois ton persona trouvé, donc les différents réseaux où je peux le toucher, je dois définir des publications et des plannings de mise en ligne.
Pas trop de canaux pour éviter la dispersion. Pourquoi ? on est plus à l’aise sur certains réseaux et surtout certains réseaux sont adaptés à mon produit, d’autres non.

Régularité dans les publications est le maître mot !

Ecrire des articles, de beaux visuels, des publications régulières…
Les outils :
Banques images pour trouver des visuels : Pixabay, Unsplash, Freepiks, Pexels…
Buffer pour programmer tes posts,
Canva pour préparer tes visuels.

Interactions avec les internautes est le second impératif !

Quand ils commentent ou likent, il est très important de leur montrer que tu es sensible à leur implication. Un abonné, c’est comme un client, il faut le chouchouter. Comme un client il peut te faire de la bonne ou de la mauvaise pub.
Tu peux également fidéliser ta communauté avec des concours, des lots à gagner, du contenu cadeau … demander des avis, la remercier pour ses contributions… ça la valorise et lui donne encore plus envie de participer, de partager donc de devenir un ambassadeur de ta marque et de ses produits.

Créer sa communauté ça représente du travail, mais c’est un super moyen de mieux connaître ses clients, gagner en visibilité et de tester ses idées.

Par où commencer ?

LE PERSONA

Ah toujours lui ! Eh oui, indispensable de commencer par là, pour faire les bons choix et gagner du temps, sur le long terme.

Créer une communauté, c’est parler à des individus. Pour que l’échange débute, perdure, et soit intéressant il faut savoir à qui on s’adresse pour le contacter :

  • au bon endroit
  • lui parler d’un sujet qui l’intéresse
  • d’une manière qui lui plaise

La réponse à ces questions est dans votre persona.

LIGNE ÉDITORIALE

Pour structurer ma réflexion, il m’a été très utile de préparer mon plan d’action en répondant à plusieurs questions.

1. Pourquoi ? : Définir un objectif

Je cherche à faire connaître mon projet, augmenter ma prise de rendez-vous, démontrer mon expertise, Tester une nouvelle idée etc.

Évidemment, l’objectif évoluera avec votre projet. En étant clair.e sur votre objectif ce sera plus simple (et stimulant) de mesurer vos progrès et d’avancer vers l’objectif suivant.

Imaginons une coiffeuse qui utilise des produits naturels. Son persona principal est Juliette, jeune femme qui approche de la trentaine. Elle mange bio, fait attention à sa santé et aux produits qu’elle utilise. Elle cherche une alternative crédible aux produits chimiques des coiffeurs traditionnels. Mais elle ne veut pas renoncer au rendu sophistiqué.

L’objectif de départ pourrait être de se démarquer de ses concurrentes en parlant de ses méthodes naturelles.

2. Où ?

À quel endroit êtes vous le plus susceptible d’engager la conversation avec votre persona.

Par une newsletter, Instagram, Facebook, un blog, Pinterest ?

Notre coiffeuse décide de se positionner sur Instagram, plus facile d’y être visible en tant que professionnelle locale, son persona s’y rend plusieurs fois par jours.

2. Quoi ?

Déterminer son parti pris. Il doit être clair, fort et sincère. Ça ne plaira pas à tout le monde. Tant mieux vous cherchez à plaire à votre persona et personne d’autre.

Les sujets à aborder. Encore une fois, votre persona vous guide. Qu’est ce que vous avez à apporter à vos abonnés, lecteurs. Pourquoi auront-ils envie de suivre ce que vous faites ?

Notre coiffeuse constatera que Juliette cherche des conseils sur les soins naturels à faire la maison et en salon, qu’elle aime les inspirations coiffures, et qu’elle veut comprendre quels produits de coiffure sont nocifs pour sa santé et la planète.

3. Comment ?

Vous avez choisi un moyen de communiquer, mais les possibilités restent variées : photo, vidéo, long textes, témoignage client, étude de cas ? Votre choix dépend de votre persona, mais aussi de vous !

Créer du contenu prend beaucoup de temps, pour produire régulièrement vous devez vous amusez. Choisissez donc un format adapté à votre persona mais avec lequel vous êtes à l’aise.

Vous manquez d’inspiration ? Regardez ce que font les autres, y compris dans d’autres secteurs. Par contre, ne recopiez JAMAIS le travail de quelqu’un. C’est facile, mais ce n’est pas fairplay ça ne fonctionne qu’à court terme, contrairement à votre projet ! Travaillez vos propres idées et votre unicité.

Définissez vos valeurs
Ce sont les idées fortes qui vous animent et qui orientent vos choix. Générosité, partage, conscience écologique, authenticité…

Le ton
Comment allez vous parlez à votre persona ? Comment le visualisez-vous ? Soyez naturel, comme s’il était face à vous.

Charte graphique
Après avoir travaillé le fond, n’oubliez pas la forme.

  • Réfléchissez à des couleurs, police, type de visuels qui sont en accord avec votre activité et votre positionnement.
  • N’oubliez pas la cohérence entre vos différentes publications et support.

L’outil Canva permet de créer de visuels de qualité très facilement. Pensez aux banques d’images comme Unsplash pour donner vie à vos publications.

4. Quand ?

N’oubliez pas de planifier vos publications. Un calendrier éditorial vous aidera à garder un œil sur les publications à préparer et à mettre en ligne.

La régularité est une des clés pour maintenir l’intérêt de votre communauté pour vos contenus. Pensez-les comme des rendez-vous privilégiés.

Un dernier conseil ? Surtout, amusez-vous ! N’hésitez pas à tester des choses et être créatif.ve et sincère. Créer une communauté c’est un peu comme se faire de nouveaux amis. Ils vous apprécient autant pour vos blagues nulles que votre centre d’intérêt commun.
Soyez-vous même !