A quoi sert de construire son groupe Facebook?

Donnez des exemples de groupes Facebook dynamiques et expliquez comment créer une dynamique semblable pour un/votre groupe.

Salut, j’ai créé ce groupe Facebook de plus 40 000 membres. J’ai détaillé mes conseils pour le faire monter sur cette page : https://redback-optimisation.fr/groupe-facebook/

3 J'aimes

Merci pour le partage Florian ! :slight_smile:

Construire son groupe permet de se faire connaître et créer des synergies
La communauté live Mentor permet de nombreux échanges et partages ! De vrais pepites

Ça sert à quoi un groupe sur Facebook ?

C’est un peu notre baobab à nous :wink:

L’arbre à palabres en Afrique, est un lieu traditionnel qui rassemble, où à l’ombre on se raconte les problèmes du village, la politique, la vie en générale.

C’est un endroit d’échanges, humain.

  • Rassembler : nous nous rassemblons depuis toujours autour du feu, pourquoi changer ?

  • Fédérer : c’est conclure une alliance en latin foederare

  • Exister : c’est un lieu virtuel où on peut se montrer, s’identifier à d’autres.

  • Identifier : c’est une tribu, une famille où chacun peut s’identifier à des valeurs communes.

  • Partager : un groupe sert à partager, de bons plans, de l’aide, des idées, des expériences.

  • Échanger : c’est chaleureux, c’est drôle, parfois triste, passionnant, rebondissant, frais, lourd… c’est vivant !

  • Solidarité : on se sent rassuré, de savoir qu’un lieu même virtuel a finalement une fonction bien réelle, celle d’aimer et d’apporter du soutien, de la bienveillance.

  • Transformer : c’est le côté magique du groupe.
    Il permet de transcender nos peurs parfois, de changer d’avis, d’avancer, de faire un pas de côté, ou 3 pas en avant !

:point_right: Exemple de groupes : Livementor mais aussi Wanted community compte plus de 500 000 membres à Paris et plus d’un million dans le monde à ce jour sans aucune publicité !
Fondé par Luc, Christian, Jérémie 3 Bordelais, est le plus grand groupe d’entraide au monde, basé sur des valeurs de solidarité et de vivre ensemble.

Aujourd’hui, les usages se transforment et on échange plutôt dans les groupes que sur sa page personnelle.
L’entre-soi n’est plus la tendance, ce qui est une bonne chose. Vive la solidarité !

:four_leaf_clover: Comment créer une dynamique ?

1. Intention : Se poser la question : quelle est l’intention, à quoi va servir ce groupe ?

2. Éthique : Déterminez si votre groupe doit être ouvert ou fermé, le mieux est fermé pour créer un espace privilégié où les personnes se sentent en sécurité. Elles participeront davantage que sur un groupe public.

4. Contenu : Avant de lancer votre groupe rédiger 10 articles pointus sur les sujets du groupe qui devra intéresser votre audience. Établissez une ligne éditoriale et une charte graphique.

5. Inscription : Poser des questions, profitez-en pour faire connaissance avec votre audience

6. Régularité : Établissez un planning de publication, interagissez tous les jours, enrichissez, échangez, partagez, relancez, fédérez, identifiez des personnes, taguez-les !

7. Modérateur : Désignez des modérateurs pour réguler les échanges des participants qui ne sont pas toujours dans le ton du forum, ou dérapent, font de la pub malgré eux, comme Mr Jourdain faisait de la prose sans le savoir.

8. Animer : C’est aussi un outil marketing que vous devrez animer et utiliser pour promouvoir votre objectif

9. Fédérer : créez une dynamique en proposant à des volontaires d’écrire en échange d’un bonus, un service, etc. Donnez-lui un petit nom, comme les « Wantediens » pour le groupe cité plus haut.

A vous de jouer :blush:

1 J'aime

Facebook est un réseau social incontournable sur le web, même si des réseaux comme Whaller commencent à apparaitre. Beaucoup d’entreprises, de comptes fans ou encore d’associations sont présentes sur Facebook. Et certain.e.s ont créé des groupes qui cartonnent. :package:

Pour ma part, je ne suis pas très friande de groupes Facebook. Mais j’en connais quelques-uns qui alimentent positivement mes journées de désœuvrement :

  • Livementor,

  • Les Aventurières,

  • Neurchi de marketing claqué,

  • Neurchi de LinkedIn,

  • Paumé.e.s, une communauté makesense,

  • Symptothermie Moderne Libre - entraide et soutien.

Les deux points communs à ces groupes ? Ils rassemblent des internautes qui se réunissent autour d’intérêt communs et qui publient quasi quotidiennement. Que ce soit à propos d’entrepreneuriat, de bons plans, de partage d’expériences ou pour des blagues d’un niveau libre d’interprétation, ces groupes réunissent une véritable communauté.

Car contrairement à une page, un groupe Facebook est beaucoup plus engageant . Il permet (entre autres) de :

  • Favoriser les échanges entre les membres de la communauté,
  • Créer une proximité entre la marque/l’entreprise/les administrateurs et les internautes,
  • Apporter une véritable valeur ajoutée à sa communauté en lui fournissant du contenu de qualité,
  • Recueillir des informations sur ses prospects et donc affiner son persona,
  • Identifier plus facilement ses bêta-testeurs pour un lancement de produit/service,
  • Ramener du trafic vers son site web.

:cricket: Créer un groupe Facebook est donc un investissement qui en vaut la peine. Les retombées peuvent s’avérer réellement positives en termes d’image de marque mais aussi de chiffre d’affaires.

Personnellement, je n’ai jamais administré ni modéré un groupe Facebook. De ce qu’on m’a dit et de ce que j’ai pu lire, il existe des outils pour arriver à créer une communauté bienveillante et active :

  • Poster régulièrement et répondre aux commentaires,
  • Evoquer clairement les valeurs autour desquelles réunir sa communauté,
  • Etablir des règles de conduite et les faire respecter,
  • Repérer les trolls et les spammeurs,
  • Cadrer les sujets évoqués,
  • Apprendre à gérer la frontière entre promotion de son entreprise et animation de la communauté.

La création et l’animation d’un groupe Facebook nécessitent du temps et des ressources . Il est nécessaire d’en avoir conscience avant de se lancer dans l’aventure !

Je profite de ce post pour témoigner de ma reconnaissance à la communauté Facebook de Livementor que je trouve exemplaire en termes de pertinence des contenus, de bienveillance et de solidarité. :heart:

:point_right: Et vous, quelles sont vos astuces pour créer une dynamique dans un groupe Facebook ?

Facebook peut se révéler être un merveilleux outil de communication si l’on sait l’utiliser à bon escient.

Lorsque l’on est entrepreneur, on peut souvent se sentir isolé, un peu esseulé par rapport à des difficultés rencontrées dans sa prospection, des cas clients compliqués, des soucis de gestion financière et administrative…

Pour commencer, cette merveilleuse plateforme d’échanges est une source intarissable de bonnes idées. Il n’y a qu’à se fier au groupe Facebook de Livementor. Il y a toujours quelqu’un de disponible pour répondre à votre question.

La réussite d’une communauté facebook réside sur sa réactivité et la qualité des contenus qu’elle propose.

Facebook, rassemble et fédère .

Mais cet outil permet aussi d’exister auprès de ses congénères si je puis dire… :blush:

Une communauté facebook peut vous offrir l’opportunité de tester un nouveau produit/offre. Alors pensez-y lorsque vous développez votre business !

Dans le cadre d’une prospection et d’une veille commerciale, il vous aidera à identifier vos cibles et vos concurrents.

Une communauté peut s’avérer également être un solide allier dans un projet d’étude de persona.

Avant de vous lancer, étudiez les groupes facebook déjà existants.

Créer sa communauté facebook vous permettra d’aller à la rencontre de votre audience. De vous interroger sur ses besoins, cela se révèlera être une bonne opportunité pour améliorer votre proposition de valeur :blush:

Bref, facebook est une pépite commerciale et marketing, mais encore faut-il bien l’utiliser.

Je me permets de vous suggérer quelques bonnes pratiques :

  • Proposez du contenu de qualité . Inutile de poster tous les jours si c’est pour proposer du vent à votre audience.

  • Soyez régulier dans vos publications. Au cas contraire, vous allez perdre le fil et surtout l’attention de vos followers.

  • Prenez le temps de répondre aux commentaires . Et de façon raisonnable et modérée. Il faut veiller à toujours respecter sa communauté et être à l’écoute de ses désaccords.

  • Fédérez en communicant sur vos valeurs et en impliquant votre audience dans vos publications.

Une fois ces règles de « bonne conduite » appliquées, vous devriez avoir une bonne vitrine de communication, et ce à moindre coût :blush:

Merci d’avoir pris le temps de lire mon commentaire !

A quoi sert de construire son groupe Facebook ?

Hum, vaste question ! Si je n’ai qu’un mot pour toi : MOTIVER !

Un groupe Facebook, c’est sans aucun doute un énorme atout dans la construction d’une communauté engagée.

Un groupe Facebook te permet d’insuffler un souffle de vie pas possible à ta communauté, de leur filer du punch, du live, du love, un groupe Facebook, c’est juste magique !

C’est un peu comme si tu donnais accès à ton persona à la salle des fêtes du village, à n’importe quel moment, que tous leurs potes pouvaient instantanément y être aussi à tout moment sans avoir besoin de se déplacer, et surtout, que toi, tu y sois pour eux, à les divertir, les conseiller, les élever.

Ça te filerait pas une patate d’enfer toi, une salle des fêtes sur demande comme ça ? C’est super pour tes clients.

D’autant plus que ça te donne à toi aussi un accès direct à eux, un endroit privilégié où tu peux leur poser toutes les questions, organiser tous tes sondages, communiquer facilement sur tes produits et nouveautés.

Bon, tu l’as compris, un groupe Facebook, c’est un véritable avantage pour développer une communauté engagée autour de toi. Mais, me diras-tu, l’algo n’est pas vraiment en ta faveur en ce moment, pourquoi donc te donner tant de mal à faire grandir et animer une communauté si tes publications ne sont montrées qu’à un faible pourcentage des gens de ton groupe ?

En fait, ton groupe Facebook, c’est aussi un endroit où la communication ne devient plus ni seulement unilatérale ni même bilatérale, mais triangulaire. Je m’explique : au lieu que ce ne soit que toi qui « parle » à ton audience, chacun échange avec tout le monde. De quoi qu’elle cause ? Typiquement, tu envoies un mail pour présenter ta nouvelle collection : tu n’attends pas de retour, il n’y a que toi qui communique, c’est de l’unilatéral. Tu organises un webinaire dans lequel tu enseignes une compétence, puis tes clients ont la possibilité de te poser des questions ou de te faire des remarques : un dialogue bilatéral s’engage. La magie du groupe Facebook, c’est que c’est un safe space dans lequel les échanges sont hyper privilégiés, honnêtes et raw, non seulement entre toi et ton audience mais aussi entre les différents membres de ton audience. Bam, échanges triangulaires ! Pour faire court, tu profites d’une émulation de groupe de folie, tu as moins besoin d’animer et de porter ta communauté, et la valeur ajoutée est multipliée par 1000 puisque tu n’es plus le seul détenteur du savoir absolu, les membres peuvent également répondre aux questions les uns des autres et s’entraider.

Je ne sais pas si je t’ai convaincu, mais moi, je pars de ce pas le créer, mon groupe Facebook ! :stuck_out_tongue:

A quoi sert de construire un groupe FB ?

Les groupes FB j’adore ! Je fais partie d’une bonne trentaine de groupes, assez différents les uns des autres mais dans lesquels je me retrouve.

Le groupe c’est un peu la place du village d’autrefois.
L’idée du groupe, l’idée d’appartenance à une communauté qui a les mêmes intérêts que toi est vraiment sympa.
C’est également un endroit ou tu échanges, donnes ou reçois des conseils, et où tu peux rencontrer des gens supers que tu n’aurais pas connus dans la vraie vie.
Enfin… rencontrer, connus… tout ça est virtuel quand même donc on n’est pas potes mais on s’apprécie, on échange, on s’entraide et ça c’est sympa. C’est pas IRL mais on s’en rapproche. De plus, en ces temps de covid, vaut mieux les forums que le café du coin. On risque moins….

Pour moi construire un groupe FB c’est :

1/ Montrer ton savoir faire. Par exemple un développeur va monter un groupe FB sur Wordpress. L’occasion pour lui de montrer son expertise, pour ses followers de trouver des des informations et d’échanger entre eux.

2 / Augmenter ton réseau et developper ton business
Si comme mis juste au dessus tu montres ton savoir faire, les followers sont susceptibles de te recommander quand ils voient passer des demandes sur lesquelles tu peux être l’homme / la femme de la situation. Perso je n’ai pas de groupe FB mais le fait d’être sur des groupes très spécifiques et de me poser en spécialiste WP en aidant beaucoup de personnes m’a ramené des clients. Ceux qui cherchaient et auquel j’ai répondu, ceux pour qui j’ai travaillé et qui m’ont taggué quand ils voyaient des demandes auxquelles j’étais susceptible de répondre.
Le groupe FB est donc un vivier de prescripteurs et clients potentiels

3 / Augmenter ta visibilité.
Tous les posts sont visibles par tous les membres. Ici pas d’algorithme chelou et incompréhensible. Toutes les communications sont susceptibles d’être vues.

Dans les différents groupes FB dynamiques bien évidement le groupe de livementor : La communauté des entrepreneurs LiveMentor
L’ÉTAGE COLANCING - boost pour Freelances et indépendants
WordPress, Divi, WooCommerce Assistance ( pour ceux qui utilisent WP pour leur site)

Quelques groupes desquels je fais partie et qui ont un engagement impressionnant selon moi :

  • Francais au … (dans mon cas au Chili, mais il y en a un peu partout dans le monde) – destiné aux expats

  • Wonder Woman entrepreneuses

  • La Communauté Livementor

  • Pose Ta Dem (un groupe éphémère sur le Side Project)

Comment essayer d’obtenir un aussi bon engagement ?

Pas de recette miracles ici non plus ! Mais j’ai mené ma petite analyse, et voici ce que j’ai conclu :

  1. Encourager la prise de parole

Je pense que la clé n°1 est d’encourager les membres à prendre la parole. Personne n’aime les groupes hyper commerciaux qui ne servent qu’à faire de la pub au créateur du groupe, ou ceux où plus personne ne publie à part pour faire de l’auto-promo.

Sur les groupes que j’ai mentionnés (tous liés à l’entrepreneuriat), les membres n’hésitent pas à parler d’un problème qui leur est propre, à partager un bon plan, ou tout simplement parlent d’eux-mêmes. C’est donc important que les membres eux-mêmes postent régulièrement.

C’est une bonne pratique de forcer les nouveaux membres à se présenter. Sur le groupe éphémère de Side Project de Pose ta Dem, les nouveaux inscrits se présentent, et à force de lire des profils différents, de voir des gens qui ont osé, de + en + de monde le fait.

  1. Créer un climat bienveillant

Pour encourager la prise de parole, il faut créer un climat bienveillant où chacun n’aura pas peur d’intervenir. Condamnez donc les mauvaises pratiques, et rappelez à l’ordre toute personne qui ne respecterait pas votre règlement.

Je pense aussi que les membres d’un groupe vont être incité à partager leur projet / question / parcours, s’ils savent qu’ils recevront des commentaires et des likes. Montrez donc l’exemple et commentez à ce type de poste. Une bonne façon de générer des commentaires supplémentaires, est de tagguer d’autres membres du groupe, et de poser des questions.

  1. Varier les types de posts

Ne faites pas tout le temps des posts courts ou des photos/mémés. Vous allez vite fatiguer votre audience. Variez donc les types de posts.

Une fois de temps en temps postez une vidéo où vous parlez face caméra car

  • C’est vous et c’est bien pour votre personal branding (vous construirez votre légitimité par la même occasion)

  • Cela va personnifier la relation. Tout le monde aime bien mettre un visage sur un profil

  • Les vidéos génèrent beaucoup + d’engagement

Pensez aussi à faire des sondages , car les gens adorent qu’on leur pose des questions

Parlez de vos retours d’expériences sincères (le plus réel et transparent possible). Je me souviens très bien de l’histoire racontée par un membre de l’équipe Livementor à propos de leur piratage de compte Facebook et d’une somme colossale engagée. Heureusement l’histoire se termine bien, mais je dois dire que j’apprécie les posts sincères où on ne nous vend pas un monde de bisounours. Être entrepreneur c’est se confronter à une dure réalité, et de partager celle-ci avec vos membres permet de se serrer les coudes (et donc de créer de l’engagement).

Organisez des évènements (physiques ou virtuels) : un webinar ou un meetup. Ca fédère la communauté d’un groupe.

  1. Montrer l’envers du décor

C’est bien entendu aussi l’occasion de parler de votre activité. Profitez en pour montrer l’envers du décors, ainsi vos membres se sentiront privilégiés.

N’hésitez pas à jouer la carte de l’avant-première (méthode très utilisée par Livementor), ca génère toujours + d’engagement :blush:

  1. Avoir des rendez-vous réguliers

Sur un autre groupe d’entrepreneur, tous les lundis les modérateurs nous demandent quels sont nos 3 objectifs de la semaine. Et tous les vendredis on fait un bilan.

C’est pas mal d’avoir des rendez vous réguliers. Ca crée un sentiment d’appartenance au groupe , et ca permet de créer des relations entre les membres.

  1. Être à l’affut de l’actualité

Sur le groupe Français au… les posts liés à l’actualité fonctionnent super bien . Il faut donc être super réactif. Ainsi vous apporterez de la valeur au groupe, et les gens auront tendance à commenter, liker ou même partager.

L’actualité peut être liée à :

  • Une nouveauté dans votre secteur (ex : mise à jour de wordpress)
  • Un Buzz
  • Une date anniversaire
  • Une nouvelle régulation qui va entrer en vigueur (RGPD)
  1. Garder le contrôle du temps passé sur le groupe

Même si ce n’est pas directement lié à l’engagement, je pense qu’une des grandes crainte avant de lancer son propre groupe (moi la première d’ailleurs) : c’est d’avoir peur d’y passer trop de temps .
Pour garder le contrôle du temps passé sur Facebook, pas de miracle : il faut se chronométrer. Désactiver les notifications est aussi une bonne idée. Et fixer des créneaux réguliers durant lesquels vous dédierez du temps à la modération, plutôt que faire un peu tout le temps.

Voilà ! + facile à dire qu’à faire ! Et vous, vous avez un groupe Facebook ? N’hésitez pas à le partager pour qu’on puisse le rejoindre :blush:

Il est nécessaire de créer un groupe Facebook pour se faire connaître mais également pour partager
Le partage d expériences permet d être plus performant car parfois nos contacts nous apportent des réponses ou soulèvent des interrogations auxquelles on a pas penser et en groupe on est forcément plus fort

Créer son groupe Facebook est un bon moyen de développer une communauté soudée. Le groupe est plus adapté à l’échange que n’importe quelle autre utilisation des réseaux sociaux. En effet, sur Youtube, Instagram, une page Facebook, on peut diffuser une information et d’aborder des thématiques que l’on choisit soi. Les membres de la communauté peuvent interagir et parfois des discussions éclosent au milieu des commentaires. Mais globalement, le créateur oriente la discussion en permanence.

Sur le groupe Facebook, les membres sont libres (dans le respect des règles du groupe) de poster un message, de poser une question ou aborder une thématique de leur choix.

  • Créer son groupe, c’est une manière de faire rayonner un message et des valeurs autour de soi
  • C’est aussi créer un lieu d’échanges pour des personnes qui partagent ces valeurs et adhèrent à ce message

J’aime beaucoup le groupe Wanted dont @Corinne à déjà parlé. Il est l’exemple même que la solidarité peut être la seule raison d’être d’un groupe. Si vous ne le connaissez pas, rejoignez celui de votre ville vous y découvrirez de belles histoires mais aussi mille et une manières d’être solidaire, à votre échelle.

Certains groupes sont créés par des entrepreneurs. C’est un excellent moyen de

  • Développer et créer davantage de lien avec sa communauté
  • Mieux connaitre son persona et lui poser des questions ciblées
  • Rencontrer des partenaires avec qui l’on partage plus qu’un intérêt commun
  • Trouver de nouveaux clients

Ce dernier point me fait penser à la théorie des 1000 vrais fans de Kevin Kelly. Valentin Decker en parle très bien dans son article.

En résumé, un vrai fan est quelqu’un qui adore ce que vous faites, qui sera prêt à acheter tout ce que vous proposez et qui va naturellement parler de vous à tous ses amis.

Vivre de son activité ne nécessite donc pas d’avoir des millions de clients. Il suffirait d’avoir 1000 vrais fans qui dépensent 100€ par an pour vivre confortablement de son activité. Bien sûr c’est un exemple, mais l’idée qui nous intéresse ici est qu’avoir une communauté de vrais fans est très précieux pour le développement de son business.

Alors comment créer un groupe Facebook avec une aussi belle dynamique que celle de la communauté des entrepreneurs de Livementor ?

Les posts précédents donnent plein de super conseils que je ne vais pas répéter.

Je finirai sur 4 ingrédients qui me semble essentiels : travail, persévérance, motivation et du coeur.

Travail : Réfléchir et partager du contenu, animer les conversations, pousser les plus timides à s’exprimer. Tout cela demande du temps et de l’investissement.

Persévérance : Au début, les réactions seront peut être timides, les commentaires peu nombreux et c’est normal ! Ne vous laissez pas décourager, continuez.

Motivation : Pensez à tout le bien que vous avez à apporter à votre communauté. J’ai retenu cette phrase entendue lors d’une conférence freelance, qui marche aussi pour la communauté : Votre communauté a besoin de VOUS, vous leur rendez service en les aidant à vous rencontrer.

Coeur : Mettez vos valeurs au coeur de votre communauté, c’est de cette façon que vous attirerez les bonnes personnes.

:question: Le saviez-vous ?
Sur certaines pages Facebook d’entreprises, on peut y trouver une section “Groupes associés”.
Il s’agit de groupes créés par la marque.

C’est notamment le cas de Marmiton, qui propose 3 groupes Facebook selon des thématiques bien définies : “cuisine du quotidien”, “mieux manger”, “cuisiner pour moins de 3€”.
On peut facilement imaginer que ces groupes ont été segmentés pour répondre aux problématiques de leurs clients, pour ne pas dire… personas !

Le groupe “Cuisiner pour moins de 3€” rassemble plus de 309K membres, et enregistre plus de 400 publications par jour.
Un véritable succès pour Marmiton !
Ce groupe privé donne principalement la parole à ses membres pour partager leurs recettes économiques, et Marmiton propose “en bonus” des conseils, offres exclusives et jeux.
Plutôt malin, non ?

En termes d’image, la marque crée une proximité avec sa communauté en échangeant via un groupe privé sur un centre d’intérêt commun : la cuisine.

Et c’est jackpot pour Marmiton ! :moneybag:

Grâce au groupe Facebook, Marmiton gagne en :

  • visibilité : un groupe est bien plus puissant qu’une page, puisqu’à chaque fois qu’un message est posté, les membres reçoivent une notification. Un excellent moyen de contrer la baisse du reach des pages Facebook !
  • engagement : le taux d’engagement est bien plus important que sur une page, puisque le groupe incite bien plus aux échanges
  • information : les gens qui rejoignent le groupe vont discuter, échanger, partager… une véritable mine d’or en informations sur sa communauté.
  • confiance : en renforçant sa proximité avec sa communauté, Marmiton instaure naturellement une relation de confiance

:speech_balloon: N’attendez plus, créez votre groupe !
Si vous souhaitez développer rapidement une communauté, alors le groupe Facebook est probablement fait pour vous. C’est en plus un excellent outil pour trouver des clients qualifiés.

Mais attention, la création d’un groupe Facebook se prépare.

:one: Quel est l’objectif de votre groupe ?
Créer une communauté, me direz-vous. Mais soyons plus précis !
S’agit-il d’offrir un contenu exclusif (offres spéciales, nouveautés en avant-première…), de proposer un support technique pour récupérer des feedbacks clients, de partager une expertise sur un sujet précis à travers des tutos et conseils… ?

:two: Quel contenu souhaitez-vous créer sur votre groupe ?
Prenez le temps de définir des thématiques précises autour d’un seul et même sujet. Par exemple, dans le cas de Marmiton, le groupe est centré sur la cuisine économique.
Plus vous serez spécifique et plus vos membres seront qualifiés et intéressés par votre contenu, et donc plus vous aurez d’engagement !

:three: Comment souhaitez-vous animer votre groupe ?
Vous vous en doutez probablement, l’animation d’un groupe Facebook demande du temps et des ressources.
Définissez en amont qui sera en charge du groupe, et, si possible, soyez plusieurs !
Anticipez aussi le temps que vous passerez à animer le groupe et le rythme de publication que vous êtes capable d’assumer.

:four: Quelques conseils pour faire vivre votre groupe

:black_small_square: Instaurez des règles de conduite
Prenez le temps de rédiger un règlement intérieur et mettez-le à disposition des membres.
Le travail de modération sur un groupe est très important pour que celui-ci reste qualitatif et agréable pour ses membres.
Pensez donc à valider chaque post avant qu’il soit publié, et n’hésitez pas à exclure des membres du groupe qui ne respecteraient pas les règles.

:black_small_square: Accueillez vos nouveaux membres !
Chaque semaine, n’hésitez pas à publier un message de remerciements avec la liste des nouveaux membres. Ils recevront une notification et cela les incitera à venir sur le groupe.
Proposez aussi aux nouveaux membres de se présenter pour les encourager à participer.
Ils se sentiront impliqués dès leur arrivée dans le groupe !

:black_small_square: Comme pour tout réseau social, soyez régulier !
Créez des rendez-vous avec votre communauté sur des thématiques. Par exemple, chaque lundi, vous pouvez partager le conseil de la semaine sur un sujet donné. Le vendredi, vous pouvez proposer à vos membres de poster en commentaire des questions sur un sujet.

:black_small_square: Soyez présent et réactif !
Si vous souhaitez développer votre communauté, vous devez vous investir et échanger avec vos membres. Vous leur montrerez de l’intérêt, et ils se sentiront encore plus proche de vous.

:black_small_square: Intéressez-vous à vos membres
Le groupe est un espace d’échange, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle les membres l’ont rejoint !
Evitez donc tout discours trop commercial mais, au contraire, intéressez-vous à votre communauté.
Posez-leur des questions sur leurs besoins, les problématiques, leurs envies… Vous créerez une belle relation avec votre communauté, et vous aurez une meilleure connaissance de vos clients.
Plutôt chouette, non ? :smiling_face_with_three_hearts: