Comment acquérir ses premiers clients sur sa boutique e-commerce?

Détaillez concrètement une méthode pour acquérir ses premiers clients pour sa boutique e-commerce.

Trouver ses 1ers clients sur son e-commerce ?
C’est comme dans toute relation, il faut d’abord faire connaissance.
Il faut mettre en place une stratégie de vente.
Cette stratégie se détaille en plusieurs étapes à respecter qu’on appelle le tunnel de vente.
D’ailleurs ce tunnel a plutôt la forme d’un entonnoir.

3 étapes essentielles à l’acquisition :

  1. Attirer l’attention
  2. Susciter l’intérêt pour votre produit/marque auprès des clients potentiels
  3. Faire naitre une intention d’achat

:point_right: Les 10 leviers incontournables pour acquérir de nouveaux clients, par ordre d’importance :

1. LE CONTENU :

Écrivez du contenu qualitatif (surtout pas de copier/coller) sur votre offre, votre spécificité, vos produits, votre marque… 2 fois par semaine 800 mots minimum.

2. LE RÉFÉRENCEMENT NATUREL / SEO :

Travaillez votre référencement naturel.
Lorsque je cherche un produit je ne regarde pas les annonces payantes, je privilégie les offres non sponsorisées qui pour moi sont un gage de qualité car leur pertinence « naturelle » est plus qualitative qu’une offre payante.
Une offre qui remonte naturellement en haut de la page de résultat est pertinente, car souvent sélectionné et mis en avant par l’algorithme de Google.
Une personne recherche votre produit sur Google et le trouve, c’est l’idéal.

3. LISTE D’E-MAIL :

Proposez une offre de bienvenue sur votre site, un e-book gratuit, ou une remise de 5% sur la 1ere commande vos clients.
Offrez un cadeau à l’inscription à votre newsletter.
Vos inscrits ne commanderont pas tout de suite mais vous pourrez leur envoyer un email de bienvenue et faire connaissance.
Vous pourrez aussi utiliser cette liste avec Facebook qui vous proposera des audiences similaires.

Visez l’engagement et la qualité !

4. LA PUBLICITE

Faites du bruit, sur les réseaux sociaux avec facebook ads ou google ads, ou instagram, linkedin.
Vous choisirez votre plateforme en fonction de votre cible clients.
Je conseille google shopping (si vous vendez des produits) qui offre une visibilité gratuite, jusqu’au moment ou l’internaute clique sur votre produit évidemment… c’est le CPC. (Coût par clic).
En attendant vous êtes visibles et c’est le plus important.

3. PARTENARIAT :

Les partenariats avec les influenceurs, comme les Youtoubeur, instagrameur, blogueurs .
Préférez les micro-influenceurs qui ont des communautés engagées, plutôt que des influenceurs avec des centaines de milliers de followers qui sont souvent peu engagés. Cela vous coûtera cher de faire sponsoriser un produit, pour peu de résultats.
Personnellement, je n’ai jamais eu beaucoup de ROI avec cette méthode. A vous d’essayer.
Vous pouvez proposer des articles sur d’autres sites en lien avec votre marché et faire un lien vers votre boutique.

Conseil : Surtout, soyez patient !
N’achetez pas de liste d’emails, ça ne fonctionne pas et c’est même contre-productif.

4. PARRAINAGE :

Toutes les plateformes notamment Prestashop proposent un système de parrainage.
Chaque nouvel inscrit invite un.e ami.e à s’inscrire et à sa 1ere commande, le parrain et le filleul reçoivent un cadeau ou un bon de réduction de 5% par exemple.
C’est une recommandation.
C’est un peu comme le bouche-à-oreille classique.
On partage ses bons plans.
Ce système est intéressant pour fidéliser ses clients et créé une communauté.

5. PUBLICITE OLD SCHOOL :

Trop sollicités, nous avons tendance à fuir la publicité, enfin moi j’utilise un bloqueur de Pub. Donc je suis un peu hermétique à toutes ces sollicitations.
ll faut penser aux réfractaires :wink:
Utilisez la publicité à l’ancienne, comme l’envoi de carte postale (c’est possible avec MailChimp).
Distribuez des flyers dans les salons professionnels, les soirées réseaux, auprès de vos proches, chez les commerçants du coin, les boites aux lettres !

Ça changera des factures :wink:

6. LES JEUX :

Soyez créatifs !
Créez des jeux en ligne sur Facebook par exemple et faites gagner vos produits et ainsi vous les ferez découvrir !

Quand vous faites le marché et que le commerçant vous fait goûter un produit, vous l’achetez souvent après, non ?

Vous arriverez peut-être à convertir les « goûteurs » en client fidèle.

7. LE RETARGUETING

Pour ma part j’ai trouvé que cela fonctionnait très bien.
Il suffit de passer par une plateforme de type Send In Blue par exemple et de lancer une campagne de retargueting.
Je ne vais pas rentrer dans les détails ici, mais je vous conseille cette technique.

TRUCS ET ASTUCES :
Essayez toutes ces techniques et évaluez ce qui marche le mieux pour votre marché, vos produits, vos clients.
Mettez-vous à la place de vos clients, soyez bienveillants !

Privilégiez les expériences marketing bienveillantes.

Chouchoutez vos clients, faites connaissance !

Keep cool :wink:

Et vous vous privilégiez quoi ?

Pour avoir crée un E-commerce et avoir galéré à trouver mes premiers clients, je sais que ce n’est pas facile. Le mieux est de tester plusieurs techniques en même temps et puis répliquer ce qui fonctionne bien.

SEO

Ce n’est pas la méthode la plus facile ! Mais elle ne doit pas être négligée, et pour cela il est important de veiller à la description des produits . Dans un but de référencement , vos descriptions doivent être exhaustives , précises, donner du contexte, et avoir de nombreuses photos (avec des descriptions alt). Il est aussi recommandé de demander des reviews de vos produits, et de mettre des liens internes.

Instagram

On vend de plus en plus par Instagram et c’est plus que jamais un bon moyen d’obtenir ses premiers clients . Pour cela vous devrez en parallèle faire des storys , alimenter votre feed , commenter sur les comptes d’autres personnes, et vous abonner à des comptes. Il faut essayer de maximiser votre portée organique. Aller suivre les followers d’une marque concurrente n’est pas une mauvaise idée, mais à utiliser à bon escient :wink:

Blog

Excellente méthode, qui servira aussi à votre référencement. Pensez vos articles en fonction des recherches de mots clés . Les sujets doivent répondre à des questions posées par vos utilisateurs sur internet. Il est important de mettre ces mots clés dans vos titres et de faire des liens internes pour avoir un bon maillage interne . En donnant du contexte, vous améliorez votre cocon sémantique , ce qui permet à Google de comprendre votre sujet (c’est-à-dire qu’il ne confonde pas jaguar l’animal avec jaguar la voiture). Pour valider la qualité de votre contenu, allez sur le site http://1.fr !

Partenariats avec bloggueurs

J’ai aussi utilisé cette méthode, même si elle n’a pas été extrêmement fructueuse. J’ai contacté de nombreuses blogueuses en leur proposant mon produit gratuitement . Je pense que selon la taille de l’audience de votre partenaire, il faut être plus ou moins clair sur vos attentes en échange du produit. Cela dépend aussi de la valeur de celui-ci. Plus vous êtes personnalisé dans votre email , plus votre produit est susceptible de plaire à l’audience de votre blogguer, plus vous avez de chances qu’il ou elle vous réponde et parle de vous. Pensez aussi à lui promettre un code de réduction ou à lui proposer un lien d’affiliation.

Partenariats avec influenceurs

C’est un petit peu la même histoire que dans le point précédent, si ce n’est qu’avec les influenceurs Instagram vous pouvez compter sur la portée des storys . Cela vous permet de mettre en scène votre produit (qui est toujours très efficace) et de bénéficier de la confiance de l’influenceur auprès de sa communauté . Proposer d’organiser un concours est une bonne idée pour encourager l’influenceur à accepter de parler de vous, et pour booster votre audience.

Publicité Facebook

Pour autant que vos publicités ne soient pas bannies par Facebook (ce qui m’est arrivé), celles-ci sont un bon moyen d’acquérir vos premiers clients pour votre ecommerce. L’idéal est de faire une pub vidéo, qui ont normalement + d’engagement. N’oubliez pas de faire une seconde, voir une troisième publicité via une audience ciblée, afin de retargueter vos acheteurs potentiels.

Présentation dans un magazine spécialisé (envoi gratuit à la presse)

De la même façon que vous allez démarcher vos influenceurs et vos bloggueurs, vous pouvez contacter la presse spécialisée et leur envoyer gratuitement votre produit ! Pour cela, il est préférable d’avoir un communiqué de presse et de demander le nom de la personne à qui vous devez adresser votre envoi. Car sinon le produit peut tomber dans les mains de n’importe qui :wink: Niveau presse, pas grand-chose à faire, si votre produit ne les intéresse pas, ils n’en parleront pas. Vous pouvez donc tenter l’angle du story telling (votre histoire) ou de la nouveauté / innovation . La presse locale aura beaucoup + de chances de parler de vous, donc ne la négligez pas !

Voilà, on a fait le tour des méthodes que j’ai mises en place ! Pourriez vous nous partager en commentaire ce qui a le mieux marché ? Au début chaque nouveau client compte :blush:

Tu viens de créer une boutique en ligne et tu cherches de nouveaux clients ? C’est bien normal ! Et tu vas y arriver car il existe plusieurs techniques efficaces pour trouver ses premiers clients. En voici une liste non exhaustive :

  • En parler autour de toi !
  • Pratiquer le référencement naturel et développer une stratégie de contenu
  • Compléter ta stratégie de référencement naturel par des campagnes de publicités payantes
  • Bâtir un lien sur le long terme entre tes prospects et ta boutique grâce à l’emailing
  • Intégrer une place de marché (marketplace)
  • Faire appel à des influenceurs
  • Développer ta présence sur les réseaux sociaux et développer une communauté
  • Etablir un climat de confiance : sécurise ton site notamment pour la partie paiement en ligne, indique clairement comment tu gères les informations privées de tes utilisateurs, mets en valeurs les avis clients quand tu en auras

Je crois que le plus efficace pour trouver ses tout premiers clients est d’en parler autour de soi. Ta famille et tes amis écouteront ton projet et pourront être les premiers à faire des achats sur ton site. Ils te feront des retours qui s’avéreront utiles, parfois moins. Et ils en parleront autour d’eux, jusqu’à ce que des amis d’amis viennent acheter sur ta boutique. Et ainsi se déploiera la toile d’araignée du bouche-à-oreille qui t’apportera tes premiers clients.

Ensuite, tu auras surement envie d’encourager cette dynamique. Parmi toutes les techniques que tu peux mettre en place, je te conseille d’investir dans ton référencement naturel .

Tu as déjà surement entendu parler de SEO ? Ces trois lettres sont un acronyme anglais qui signifie Search Engine Optimisation.

Qu’est-ce que c’est exactement ? Ce sont toutes les techniques, les actions et les méthodes qui permettront à tes pages web de se retrouver en bonne position dans les résultats des moteurs de recherche (et en particulier Google).

Et ça consiste en quoi ?

Un bon référencement naturel se base sur trois éléments :

  • La manière dont ton site est construit
  • La popularité de ton site
  • La pertinence de ton contenu

Et concrètement, comment on fait ça ?

Le SEO est un sujet vaste. Si ça t’intéresse, le blog de livementor regorge d’articles utiles et instructifs sur le sujet. Je te partage aussi quelques techniques ici.

  • Si tu es sur Wordpress, télécharge le plug-in Yoast SEO et assure-toi, pour toutes les pages, les articles et les catégories de ton site de renseigner une requête cible et de remplir les métadonnées. Cela rendra ton site plus lisible par les moteurs de recherche et te permettra de rédiger des méta-titres et des méta-descriptions alléchantes pour les internautes.
  • Sois vigilant à la longueur de tes textes et descriptions : ils doivent faire au moins 300 mots. Cela renforcera leur indexation auprès des moteurs de recherche et donc leur visibilité par tes prospects.
  • Fais-en sorte que ton site soit mobile friendly
  • Réduit au maximum le temps de chargement de tes pages
  • Met en place un bon maillage interne et obtient des backlinks

Puis concentre-toi sur ton contenu pour qu’il soit qualitatif et bien construit .

  • Pour tes lecteurs, écris des textes qui soient intéressants et captivants et originaux (pas de copié-collé !)
  • Pour les moteurs de recherche, écrit des textes avec des mots-clefs pertinents, des mots en gras, des titres et des sous-titres

Choisir des mots-clés pertinents consiste à identifier les mots utilisés par les internautes pour faire des recherches sur les moteurs de recherche. Lorsque tu choisis tes mots-clefs, veille à ce qu’ils ne soient pas trop génériques, sinon tu n’arriveras pas à te distinguer de tes concurrents. Une fois que tu les auras définis, assure-toi qu’ils soient présents dans tes textes et descriptions. Ce travail peut être un peu long et fastidieux mais il te sera très utile.

Imaginons que tu es artisan et que tu vends des petits animaux en céramique. Le mot-clef céramique est très large car il peut autant renvoyer à de la céramique pour mettre dans sa salle de bain, à de la décoration en céramique ou encore à des cours de poterie et céramique. Tu auras du mal à apparaitre en premier dans les résultats de recherche.

Il vaudra mieux privilégier les mots-clefs « petits animaux céramiques » car tu auras moins de concurrence sur ces mots-clefs. De plus, il y a fort à parier que les personnes qui chercheront « petits animaux céramique » souhaitent précisément des petits animaux en céramique. Tu auras donc une visibilité plus restreinte mais plus précise, qui te permettra d’avoir un taux de conversion bien plus élevé. Et c’est ce que tu veux n’est-ce-pas, avoir des clients ? :wink:

Ça y est votre boutique est prête, vous pouvez être fier.e de vous ! Comment faire venir vos premiers clients à vous ?

Il existe plus d’une méthode pour faire connaître son e-shop, toutes ne sont pas rapides à porter du fruit. Par exemple le référencement naturel (SEO) peut prendre du temps, même si je travaille mon site à la perfection, les premiers résultats mettront quand même plusieurs mois à pointer le bout de leur nez.

La méthode que je choisis doit s’adapter à mon persona. Eh oui, je peux créer la plus efficace des pub Facebook, si mon persona ne s’y balade pas ce sera des efforts et des investissements peu rentables.

J’ai choisi de vous parler d’une méthode que je trouve très efficace : Le Partenariat

Aujourd’hui les influenceurs sont devenus les amis de leur communauté. Quand ils parlent d’un produit, c’est un effet bouche à oreille qui se produit, mais multiplié par leur nombre d’abonnés. Leur communauté leur fait confiance pour partager un avis sincère ou un bon conseil, comme le ferai un ami dans la vrai vie. Alors comment s’y prendre ?

1. Trouver un potentiel partenaire
Il existe une multitude d’influenceurs sur à peu près n’importe quelle thématique. Tous ne se valent pas pour votre business à vous. Admettons que vous vendiez des affiches et poster, votre persona se trouve sur Instagram. Lequel de ses centres d’intérêts à un rapport avec votre boutique ?

Le plus évident est la décoration. Quel hashtag populaire correspond à cette thématique ?

#decoration +37 millions de publications
#deco +15 millions
#bienvenuechezmoi + 93k
#maison +1 millions

Je trouve un premier influenceur déco et DIY. Son style correspond à celui de ma boutique : @legrenierdetom il a plus de 3000 abonnés, pas mal.
Je privilégie les petits comptes, les influenceurs plus importants ont certes une plus grande audience mais leurs exigences peuvent elles aussi être élevés. Attention à ne pas en faire une règle, prendre contact et poser la question ne vous coûtera pas grand chose.

2. Analyse
J’analyse les stats de mon partenaire potentiel avec avec Ninjalitics
Le taux d’engagement de Tom est de 12,35% plutôt pas mal
Il publie régulièrement et sur ses meilleurs posts il a une soixantaine de commentaires

Je prends en considération aussi sa personnalité, ses valeurs, est-ce qu’elles sont en harmonie avec mon univers ? Je prends contact avec lui pour me faire une idée plus précise, sans forcément parler de ma boutique et de partenariat. Je fais ma petite enquête.

Je recommence l’opération avec plusieurs influenceurs. Si après réflexion tous les indicateurs sont au vert, je me lance avec un ou plusieurs d’entre eux.

3. Négociation
Une fois que j’ai trouvé le ou les influenceurs parfaits je propose le partenariat.

Un partenariat n’est pas nécessairement rémunéré, surtout avec un petit compte. Je peux par exemple les laisser choisir des produits de ma boutique et leur proposer de tester mon service gratuitement. En contrepartie ils consacrent plusieurs stories et post pour parler de ma boutique et de leur expérience client. En plus, je peux proposer un code promo pour leur communauté.

Attention à faire les choses dans les règles de l’art. Je rédige un contrat qui m’engage moi et l’influenceur à tenir ses engagements.

4. Gamification
Pour aller encore plus loin dans l’engagement, je peux organiser un concours avec mon/mes nouveaux partenaires. J’établis les conditions favorables à mon business : s’abonner à mon compte instagram, à ma newsletter, participer au jeu sur mon compte également, tagger des amis…

L’effet jeu a tendance à encore augmenter l’implication de la communauté, ce qui me permet de toucher davantage de nouveaux clients potentiels.

N’ayant pas (encore) de boutique e-commerce, je vais te faire le nouveau client cobaye et farfouiller pour toi dans ma mémoire à la recherche de toutes les nouvelles boutiques en ligne dont je suis devenue cliente ces dernières années !

Alors, soyons honnête, une grande majorité des nouveaux trucs découverts l’ont été sur Instagram ou Facebook :

  1. Un post Insta ou Facebook sponsorisé avec un visuel qui a accroché mon regard, et un titre qui m’a donné envie d’en savoir plus.

=> Pour m’acquérir en 1ère cliente, aies un beau compte Insta/Facebook et travaille le design de tes posts sponsorisés.

  1. Ma curiosité ayant été aiguisée, j’ai bien gentiment cliqué. Puis je me suis baladée sur le site, j’ai regardé un peu toutes les options proposées, si ça avait l’air cool et s’il y avait des trucs jolis / attirants.

=> Pour m’acquérir en 1ère cliente, aies un joli site bien aéré, qui présente clairement tes produits de manière sexy.

  1. Pour les boutiques en ligne, je me méfie toujours un peu de la qualité, alors je cherche des avis : avis direct sur le site, je passe voir les notations sur Facebook et je vais sur le compte Insta de la boutique pour lire les avis sous les différents posts (c’est là que les gens râlent en dernier recours si vraiment la marque ne répond pas et que le service client est dégueulasse). Et si c’est un gros investissement et qu’il n’y a pas de possibilité de retour gratuit (ou de retour à 3-4€), alors je vais Googliser la boutique ou le produit + avis. Histoire d’avoir des retours honnêtes. Et si j’hésite encore, j’envoie direct un DM à la marque sur Insta

=> Pour m’acquérir en 1ère cliente, aies des avis positifs qui inspirent confiance. Ah mince, mais si je suis 1ère cliente, alors ? Alors aies quand même des avis positifs : fais tester ton produit gratuitement ou à prix réduit autour de toi, organise des concours pour proposer ton produit et incite à laisser un commentaire, contacte des bloggueuses pour leur proposer de connaître et tester ton produit, bref, fais-toi une réput ! Et si vraiment t’en est au tout début du début, alors fais en sorte que mon expérience soit sans risque pour moi : retour à ta charge, possibilité d’échanger très facilement, service client au top qui m’aide à utiliser le produit si jamais je m’y prends comme un manche et qui me rassure si j’hésite avant de passer commande en répondant à toutes mes questions…

  1. Attire-moi avec des promos, j’aime les promos.

  2. Mets-moi un joli pixel Facebook au c** et arme-toi patience, parce que souvent il faut que je voie passer tes pubs une bonne dizaine de fois sur plusieurs semaines avant de craquer.

  3. Vends-moi un truc de qualité, parce que je n’hésite pas à renvoyer.

Les autres manières de tomber sur une nouvelle boutique en ligne :

  • recommandation de quelqu’un en qui j’ai confiance (personnellement, dans ma communauté, une bloggueuse, une appli type Tapage, tout ça tout ça)

  • seule boutique où sont dispo certains produits (américains par ex)

  • la newsletter d’une campagne de crownfunding type Kickstarter ou Indiegogo

  • une boutique physique qui me propose sa carte de fidélité

Votre boutique e-commerce est prête ! Félicitations ! Maintenant, c’est le moment de partir à la pêche aux clients. Mais comment s’y prendre ?

J’aimerais parler d’une marque que j’affectionne tout particulièrement pour vous présenter la méthode qui a parfaitement fonctionné sur moi pour me transformer en cliente. Et cette marque est : Bons Baisers de Paname. :kiss:
Ça vous dit quelque chose ? :grin:

Selon moi, il suffit de deux ingrédients.

:kiss: Premier ingrédient : une image de marque forte

Démarquez-vous et n’hésitez pas à avoir une communication originale. C’est de cette manière que vous marquerez les esprits ! :smiling_face_with_three_hearts:
La première fois que j’ai vu une communication de Bons Baisers de Paname, j’ai adoré leurs sneakers si singulières avec leur gros baiser rouge sous les chaussures.
Et lorsque j’ai reçu ma première commande, quelle belle surprise ! Tout était hyper travaillé : le carton était logoté Bons Baisers de Paname avec écrit à l’intérieur “Merci”. Une petite carte m’expliquait la fabrication artisanale des chaussures et le fait qu’elles étaient uniques. Et le must : j’avais reçu un tote bag Bons Baisers de Paname en cadeau.
De quoi faire adhérer dès le premier achat !
Et surtout, j’ai tout de suite partagé cette belle expérience avec mon entourage. La meilleure des publicités, il paraît. :wink:
Prenez soin de votre image tout au long du processus de vente, du premier contact jusqu’à l’acte d’achat, et même après. C’est le meilleur moyen d’acquérir vos clients, mais surtout de les garder !

:kiss: Deuxième ingrédient : une grande dose de publicité

Bien entendu, je ne suis pas tombée sur Bons Baisers de Paname par magie.
J’étais la cible parfaite pour voir apparaître dans mon fil d’actualité Facebook leur jolie communication.
Et je ne compte pas le nombre de fois où j’ai vu apparaître leur publicité.
Ce n’est plus un secret, l’efficacité d’une communication, c’est la ré-pé-ti-tion ! Alors ne lésinez pas sur la publicité pour acquérir vos premiers clients.
Mais faites-le bien !
Prenez le temps d’étudier votre persona. Sur quel(s) canal(aux) de communication est-il présent ? Une fois que vous avez identifié où se trouve votre persona, il ne vous reste plus qu’à engager la conversation auprès de lui avec une jolie publicité ciblée.

En bref, pour acquérir vos premiers clients, misez sur votre image, et développez votre notoriété. Plutôt facile comme recette, vous ne trouvez pas ? :woman_cook: