Lancer un side project sans structure (SAS ou auto entrepreneur)

Bonjour à tous

Sujet : Je suis à la recherche de conseils/retours d’expérience de gens ayant lancé une petite activité en side project, sans de structure (entreprise ou auto entrepreneur) pour commencer.

En gros, j’ai lancé un site project (en parallèle de mon job actuel) il y a quelques mois : un site e-commerce pour lancer une marque de vêtements et accessoires qui tournent autour du tennis. Ceci étant un side project, en cours de lancement, auquel je ne peux pas accorder toujours énormément de temps, j’ai « juste » lancé ma boutique Shopify rapidement, créé un compte sur une banque en ligne, sans aucune démarche complémentaire. J’ai toujours entendu (y compris dans de « grosses" structures comme The Familly) que tester un projet et faire un petit CA sans structure n’était pas très grave et que personne n’allait me tomber dessus.

C’est donc ce que j’ai fait en B2C et tout se passe bien (encore une fois on parle au maximum de quelques dizaines d’euros par mois). Néanmoins voilà ma question : je vais probablement avoir une ou deux commandes (là encore pas énormes en €) de clubs de tennis (des associations donc, et on bascule sur le B2B). Est- ce qu’il vous parait risqué/possible de garder encore quelques temps ce fonctionnement malgré cela ? Vous parait-il possible de leur vendre quelques articles sans structure juridique ? Est ce que certains se sont retrouvés dans ce cas ?

Pour répondre à la question « mais pourquoi ne créés tu pas une structure ? » . J’y ai pensé mais à court terme cela me semble compliqué :

  • Un statut d’auto entrepreneur est peu évolutif et pas forcément adapté à mon profil (étant salarié, je serais au dessus du maximum permettant d’avoir le taux d’imposition simplifié et forfaitaire => peu intéressant donc)

  • j’avais pensé à une SAS/SASU, mais en raison de mon activité pro principale, 1- je ne vais pas avoir énormément de temps à accorder au développement du CA de ce side project. Les frais de fonctionnement (rien que pour la comptabilité) seront donc disproportionnés par rapport à mon CA; et 2- j’ai peur que faire tourner cette structure soit également beaucoup trop chronophage à court terme (création de la structure, comptabilité, etc… en plus de mon job et du temps que je passe deja sur ce side project)

Voila voila, merci à ceux qui auront lu jusqu’ici et merci d’avance pour vos conseils et retours d’expérience

Etienne

Hello Etienne,

Je ne devrais peut-être pas te dire ça, mais personnellement, je ne pense pas que ce soit un problème. Tant que ton CA ne peut pas être considéré comme « un salaire », je ne pense pas que tu sois un criminel. :wink:

Attention à ce que tes coûts fixes ne dépassent pas trop ton CA tout de même. Je pense au compte pro par exemple : si tu paies des frais tous les mois, peut-être qu’il est plus simple de renvoyer vers un compte PayPal (sinon, regarde du côté des neo-banques).

Bon courage pour ton side-project ! :slight_smile:
Hans

1 J'aime

Merci beaucoup pour ta réponse @Hans :slight_smile:

Oui on parle effectivement de petit ordres de grandeur, et si je dois créer une structure, je le ferai bien avant d’atteindre l’équivalent d’un salaire :wink:

J’en profite pour une petite questions supplémentaire : a tes yeux, cela est jouable également pour vendre à des associations ? celles-ci doivent j’imagine avoir besoin de facture ? Possible d’en éditer donc au nom de ma marque sans afficher de numéro SIRET (ni de TVA, comme ferait une auto entreprise) ?

Pou ria banque, actuellement c’est ok, avec N26 qui est dédié à ca, je ne paye aucun frais. Je pense que si je créé une SAS dans quelques semaines/mois j émigrerais chez Qonto ou Shine… J’aurais par contre plus de questions pour trouver quelqu’un/une startup pour la comptabilité de la SAS :thinking:

Hello Etienne,

Là, tu mets le doigt sur quelque chose, effectivement. Quand les associations sont subventionnées, elles doivent effectivement justifier toutes leurs dépenses il me semble. Je dirais que c’est du cas par cas, et que à nouveau, ça dépend du montant de la facture. Il faut juste avoir conscience qu’une facture sans siret n’a pas vraiment de valeur. :slight_smile:

Oui, très bon choix N26 ! Niveau comptabilité, regarde bien ce que propose Qonto et Shine, parce qu’ils ont des intégrations directes avec des outils de comptabilité (et des comptables en ligne). Dans ton cas, ça me semblerait être très très pratique ! Je te conseillerais de faire ton choix en fonction de l’intégration comptable que tu préfères.

A bientôt Etienne !
Hans